L’animal sauvage : massacre et protection (XIIe-XXe s.)

L’animal sauvage : massacre et protection (XIIe-XXe s.)

Dans le cadre du cycle « Ecologie »

Longtemps, « l’animal sauvage » fut défini au travers des chasses, pratique courante, mais codifiée : une bête qui dérangeait ou menaçait les hommes sans appartenir à qui que ce soit. La législation révolutionnaire unifia le droit de chasse sans changer le statut du « gibier ». La protection l’ignorait donc : elle concernait les personnes, familles, propriétés et revenus. Ainsi, supprimer le « sauvage », c’était défendre les parents et les voisins.
Pourtant, quand l’éradication devint impossible ou dommageable, les spécialistes contestèrent le système. Ils voulurent préserver les « utiles » et les importer s’ils n’existaient plus. Encore fallait-il déterminer leur utilité et leur dynamique des nouveaux venus, d’autant que l’adaptation au milieu, l’acceptabilité des gens demeuraient inconnues. La population refusant souvent introduction ou réintroduction, la réussite était incertaine…
Les espèces « féroces » disparues, comment justifier la chasse ? Les espèces cuisinées et appréciées y suffiraient-elles ? Naguère, leur capture et leur mise à mort tenait à l’intérêt de la chair, du poil, de la plume. Les règles étaient strictes en matière de consommation, normes religieuses, et d’utilisation, normes sociétales. Il en reste des traces. A cela s’ajoute l’apport du XXIe siècle, respectueux du bien-être animal.
Voilà qui remet en cause sinon les chasses de tradition (vénerie, piégeage), du moins la tradition des chasses : elle l’est déjà dans les cantons suisses les plus peuplés.

Entrée libre. Inscription conseillée.
Places limitées


A propos du conférencier

Andrée CORVOL DESSERT

Andrée CORVOL DESSERT

Directrice de recherche honoraire CNRS, présidente du Groupe d’Histoire des Forêts Françaises, membre de l’Académie d’Agriculture de France
Directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) depuis 1985, Andrée CORVOL a fondé le Groupe d’histoire des forêts françaises (GHFF). Dans... Lire la suite
arrow_back Retour

Devenez membre !

Avantages réservés aux membres de l’INGE:

Sur présentation de la carte
Participation à certains évènements réservés uniquement aux membres de l’ING : Concerts, visites guidées….
et prix spécial réservé aux membres pour le prix de l’entrée de concerts, etc…

Institut National Genevois
rue Jean-F. Bartholoni 6,
1204 Genève

place

Institut National Genevois
rue Jean-F. Bartholoni 6,
1204 Genève

Contact

République et canton de genève

L’INGE Institut National Genevois est soutenu par la République et canton de Genève

Connectez-vous:

Vous n'avez pas encore de compte?

Soutenez l'ING et profitez des avantages réservés aux membres de l’ING

Inscription
arrow_upward