Bigdata et intelligence artificielle en médecine : The Good, the Bad and the Hugly »

Bigdata et intelligence artificielle en médecine : The Good, the Bad and the Hugly »

Dans le cadre du cycle « La fin des pilules : les nouvelles stratégies des traitements médicaux »

La digitalisation est un fait marquant de notre société, elle marque également un changement décisif dans les sciences de la vie. La digitalisation est l’instrument qui aura permit à vice-président Al Gore de rendre l’accès à la « National Library of Medicine » gratuit et universel, établissant ainsi ce qui sera l’événement fondateur de l’Open Access. La digitalisation est aussi l’outil fondamental de la génomique et de la quantité phénoménale de données produites. La digitalisation, enfin, est cette révolution qui vas permettre à l’imagerie de se développer, aux dossiers médicaux informatisés, puis aux dossiers personnels, enfin rendre accessible des données qui décrivent l’écosystème dans lequel nous vivons, l’air que nous respirons, les facteurs de risque, les facteurs d’exposition. Toutes ces données, toutes ces informations, toutes ces publications, toute cette connaissance produite par l’homme, tout cela représente des quantités qui dépassent l’entendement, qui dépassent les capacités des cerveaux humains.

C’est l’intelligence artificielle qui doit devenir ce nouvel instrument aux mains de l’homme pour lui permettre d’appréhender toutes ces données.  Elle commence de nous aider, comme le microscope ou le télescope, à explorer, à comprendre, à utiliser ce que nous-même produisons. Cet instrument n’est pas une option, il est devenu une nécessité, sous peine de produire de la science que personne ne pourra jamais utiliser.

Toutefois, les défis sont à la hauteur des attentes. Maîtrise de ces nouveaux instruments, déviances, production des évidence, reproductibilité, il est important de ne pas céder à un enthousiasme irréfléchi et d’avancer avec prudence, de veiller aux intérêts de l’Humanité avant tout, de protéger la sphère privée et le libre arbitre dans un système qui se rêve entièrement déterministe.


A propos du conférencier

Christian Lovis

Christian Lovis

Médecin-chef du service des Sciences de l’information médicale aux HUG
Christian Lovis est professeur d'informatique clinique à l'Université de Genève et dirige le service des sciences de l'information médicale aux Hôpitaux Universitaires de Genève. Médecin... Lire la suite
arrow_back Retour

Devenez membre !

Avantages réservés aux membres de l’INGE:

Sur présentation de la carte
Participation à certains évènements réservés uniquement aux membres de l’ING : Concerts, visites guidées….
et prix spécial réservé aux membres pour le prix de l’entrée de concerts, etc…

Institut National Genevois
rue Jean-F. Bartholoni 6,
1204 Genève

place

Institut National Genevois
rue Jean-F. Bartholoni 6,
1204 Genève

Contact

Connectez-vous:

Vous n'avez pas encore de compte?

Soutenez l'ING et profitez des avantages réservés aux membres de l’ING

Inscription
arrow_upward