Le Grand-Genève : lien entre réalité géographique, historique et sociale

Le Grand-Genève : lien entre réalité géographique, historique et sociale

Dans le cadre du cycle « 1918-2018 Le Grand Chambardement »

Le « Grand Genève » c’est à la fois une réalité et un projet. La réalité c’est l’expansion rapide de l’agglomération genevoise en France voisine pendant la première décennie du XXIe siècle. Ses origines sont bien connues : d’un côté l’entrée en vigueur de la libre circulation des personnes et une croissance exceptionnellement vigoureuse de l’économie genevoise, de l’autre une très forte résistance à la construction de logement sur le territoire cantonal.

Il en résulte une situation totalement nouvelle qui présente des avantages et des inconvénients, des opportunités et des risques. Aujourd’hui déjà l’économie genevoise serait incapable de fonctionner sans les frontaliers et les « navetteurs ». L’impôt des frontaliers permet au canton de conserver un hôpital et une université dont la taille dépasse largement les moyens d’un canton d’un demi-million d’habitants.

D’un autre côté, l’étalement de l’agglomération constitue un sérieux problème environnemental et génère des embouteillages pénibles pour ceux qui les subissent. Une partie des Genevois s’inquiète de la pression sur le niveau des salaires d’un marché du travail ouvert.

Le « Grand Genève » c’est aussi un projet né en 2007 : une volonté d’organiser le développement de l’agglomération pour en minimiser les inconvénients. Son ambition était de rééquilibrer la part du logement et des activités des deux côtés de la frontière, de planifier le développement urbain et de mettre en place un réseau de transports publics transfrontaliers. Il a été récompensé par le Grand prix européen de l’urbanisme et obtenu un soutien financier massif de la Confédération. Depuis quelques années pourtant lorsqu’on parle du « Grand Genève », c’est le plus souvent pour constater son décès ou, dans le meilleur des cas, annoncer sa renaissance. Que s’est-il passé ? Comment expliquer cet échec ? Comment redynamiser le projet et le rendre attractif ? Existe-t-il des alternatives ? C’est à ces questions que l’exposé tentera de répondre.


A propos du conférencier

David Hiler

David Hiler

Professeur à la Haute Ecole de Gestion de Genève
Installé en Suisse avec sa mère à l'âge de quatre ans, il termine ses études par une licence en sciences économiques et sociales (mention histoire économique) de l'Université de Genève. Enseignant... Lire la suite
arrow_back Retour

Devenez membre !

Avantages réservés aux membres de l’INGE:

Sur présentation de la carte
Participation à certains évènements réservés uniquement aux membres de l’ING : Concerts, visites guidées….
et prix spécial réservé aux membres pour le prix de l’entrée de concerts, etc…

Institut National Genevois
rue Jean-F. Bartholoni 6,
1204 Genève

place

Institut National Genevois
rue Jean-F. Bartholoni 6,
1204 Genève

Contact

Connectez-vous:

Vous n'avez pas encore de compte?

Soutenez l'ING et profitez des avantages réservés aux membres de l’ING

Inscription
arrow_upward